ACTUALITESPOLITIQUE

Annulation de décrets portant nomination de magistrats : L’ex-juge Dème « corrige » le président Faye

L’ancien juge Ibrahima Hamidou Dème exprime son désaccord avec l’annulation de certains décrets de nomination de magistrats par l’ancien président Macky Sall lors de la dernière réunion du Conseil supérieur de la magistrature. Il souligne qu’il serait étonnant qu’un président fraîchement élu pour rétablir l’État de droit et l’indépendance de la justice puisse lui-même porter atteinte à ces principes fondamentaux dès le début de son mandat.

Il constate que ces décrets violent les principes constitutionnels de l’indépendance de la justice et de la séparation des pouvoirs. Selon la Constitution sénégalaise, les magistrats sont nommés par le président de la République après avis du Conseil supérieur de la magistrature. Il souligne également que toute nomination ou révocation de magistrats doit être précédée d’une réunion préalable du CSM.

L’ancien magistrat désapprouve également la tenue d’une réunion du CSM la veille de l’expiration du mandat du président Sall, la jugeant inélégante et suspecte. Il estime cependant qu’il aurait été possible de revenir sur ces mesures en respectant le parallélisme des formes, c’est-à-dire en convoquant une autre réunion du CSM.

Ibrahima Hamidou Dème invite le chef de l’État à retirer ces décrets qui ont probablement été pris dans la précipitation. Il rappelle que le respect de la loi et de la séparation des pouvoirs est le pilier sur lequel repose la démocratie et l’État de droit.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page